RSE-Ecoconception.jpg

Rse

Nous sommes conscients des difficultés auxquelles doivent faire face les Tricoteurs sur le terrain. La pénibilité du métier est reconnue via une valorisation des salaires, dont le plus bas reste supérieur au SMIC horaire. Ce qui distingue Trico de ses concurrents, c’est la non-rétrogradation.  

 

Faire de Trico une entreprise inclusive est un enjeu majeur de notre stratégie RSE. Nous aimons dire que nous offrons une opportunité d’emploi à tous, quel que soit le niveau d’étude ou l’origine. C’est une des valeurs que nous défendons au côté de nos associations partenaires. 

Trico offre des possibilités d’évolution rapide, en privilégiant les promotions en interne. 

 

Dans le respect de la loi, nous remboursons 50 % du montant de l’abonnement de transport en commun, et 100% de l’abonnement de mobilité douce.  

 

Nous prenons en charge 50% de la Mutuelle, y compris le supplément d’affiliation du conjoint.  

Une indemnité forfaitaire de 15 euros par jour travaillé est donnée à nos Tricoteurs en grand déplacement.  

 

Des supplément repas de 2.50€ par semaine, et par Tricoteur sont alloués au budget de chaque mission.  

 

La création récente de notre CSE, permet à la direction d’entendre les besoins du terrain et favorise la communication entre tous.  

 

Tricoter est un métier de contact, nous faisons de la sécurité de nos équipes, mais également de la sécurité des gens que nous rencontrons dans la rue, une priorité.  

Aujourd’hui nous constituons et envoyons des stocks de matériel de protection sanitaire suffisants pour que tous nos Tricoteurs se sentent en sécurité.  

 

Les activités d’équipe sont nécessaires à la bonne entente entre salariés et permettent de créer la cohésion sociale que Trico recherche ; nous réalisons donc des séminaires mais également des activités culturelles et repas d’équipe afin que tout le monde trouve sa place chez nous.  

RSE-Ecoconception.jpg