top of page
  • Trico

La Posidonie, poumon de la Méditerranée, déjà perdu 34% de sa surface

Dernière mise à jour : 10 juil. 2023




Introduction


À l'occasion de la journée mondiale de l'océan, le WWF France alerte sur la régression inquiétante de l'herbier de posidonie en Méditerranée. Ancrages de bateaux, aménagements côtiers, pollution, pêche de fond : la posidonie, plante à fleur sous-marine aux mille vertus, subit des pressions toujours plus importantes. Son déclin a déjà atteint 34% sur tout le littoral des pays du bassin méditerranéen contre 10% sur le littoral français.


Rôle crucial de la Posidonie


Les herbiers de posidonie, véritables "forêts marines" endémiques de la Méditerranée, jouent un rôle essentiel dans l'écosystème. Ils produisent de l'oxygène, avec 1m2 de posidonie dégageant jusqu'à 14 litres d'oxygène par jour. De plus, la posidonie apparaît surtout comme le champion mondial en termes de quantité de carbone stocké à l'hectare : dans ses sédiments et sa matte, elle séquestre jusqu'à 5 à 8 fois plus qu'une forêt tropicale.


Première menace : l'ancre des bateaux de plaisance


D'ici 2030, le WWF France appelle à atteindre une protection plus efficace de la posidonie face aux ancrages des bateaux de plaisance, l'une des principales menaces pour la plante. Des solutions existent, telles que l'utilisation de mouillages écologiques ou l'établissement de zones réglementées.


Aménagements côtiers et pollution


Les aménagements côtiers, tels que les ports, les digues et les infrastructures touristiques, ainsi que la pollution marine, contribuent également au déclin de la posidonie. Il est essentiel d'adopter des mesures de planification et de gestion adaptées pour préserver les herbiers.


Pêche de fond


La pêche de fond, pratiquée avec des engins destructifs, peut endommager et détruire les herbiers de posidonie. Une réglementation stricte et des pratiques de pêche durables sont nécessaires pour protéger cette ressource vitale.


Appel à la mobilisation


Le WWF France appelle les gouvernements, les acteurs locaux, les scientifiques et le grand public à se mobiliser pour protéger la posidonie et son écosystème unique. Il est urgent d'agir pour préserver cette plante emblématique de la Méditerranée et garantir la santé de nos océans.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page