top of page
  • Trico

Alerte concernant l'utilisation d'armes à létalité réduite en manifestations

Partie 1 : Campagne pour la réglementation des armes à létalité réduite en manifestations


Des armes à létalité réduite employées par les forces de l'ordre lors des manifestations causent des mutilations et des décès en France et dans d'autres pays. Face à cet usage abusif, une campagne vise à sensibiliser et à exiger la réglementation de leur production et de leur commerce.


Partie 2 : Dangers et conséquences dramatiques


Cette campagne met en lumière la dangerosité de ces armes et les conséquences dramatiques qu'elles engendrent pour les manifestants. À travers le monde, de nombreuses personnes ont été mutilées et tuées en raison de l'utilisation abusive de ces armes en manifestations.


Partie 3 : Usage abusif en France et ailleurs


En France et dans d'autres pays comme le Liban, la Colombie et le Chili, les armes à létalité réduite, telles que le LBD40 et les grenades lacrymogènes, sont employées de manière abusive et en contradiction avec les normes internationales. Des témoignages illustrent ces abus.


Partie 4 : Victimes et demandes de justice


Des cas tragiques sont évoqués pour illustrer les conséquences de l'utilisation de ces armes. Des personnes, parmi elles des manifestants pacifiques, ont été blessées et tuées. Des demandes de justice et des appels à l'adoption d'un traité mondial pour réglementer ces armes émergent afin de protéger le droit de manifester en toute sécurité.

5 vues0 commentaire
bottom of page